En cours

Aidons ces 6 enfants qui ont perdu leurs parents

Sélectionnez le mode de paiement
Informations personnelles

Total du don : 1€

Salam aleykoum Oua ‘Alaikoumou as-Salam oua Rahmatou Allah. rahmarouLlah,

Je vous sollicite afin de savoir si votre fondation pourrait aider mes cousins orphelins en faisant une petite collecte pour eux.

Ils sont 6 enfants et ont perdu leurs deux parents.

Ils n’ont personne, dans une petite ville du Maroc. On essaie de les aider, ils vivent dans une grande précarité.

PS: Nous avons les documents prouvant nos dires. Pour plus d’infos contactez-nous par mail via le formulaire de contact.

Allah -le Très Haut- a dit : Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu’au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment.

Allah -le Très Haut- a dit : Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres…

D’après Sahl Ibn Sa’d (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Nous serons dans le paradis moi et celui qui s’occupe de l’orphelin comme cela » et il fit un signe avec l’index et le majeur.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5304)

D’après Abou Bakr Ibn Hafs : ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) ne mangeait pas un repas sans qu’il y ait un orphelin à sa table.
(Rapporté par Boukhari dans Al Adab Al Moufrad n°136 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Adab Al Moufrad n°102)

Venons en aide à notre soeur en détresse

As-Salamou ‘Alaikoum,

Message :

Mon amie de longue date est actuellement très éprouvée.

Après avoir vécu une décennie de violence, elle est maintenant privée de ses enfants, condamnée à verser une pension alimentaire, et endettée, suite à des calomnies, liées à son honneur et à sa religion.

Prenez 5 minutes de votre temps pour lire l’histoire de ma soeur, notre soeur, ce membre de notre corps qui souffre.

A plusieurs nous sommes plus forts..

*1e symbolique de chacun d’entre nous.. Une invocation.. Il n’y a PAS de petit don.* Et en plus nous le retrouverons auprès d’Allah inchaAllah. Et partagez! Pour la Noble face de notre Seigneur soubhanahou wa ta’ala!

_Et n’oubliez pas que celui qui soulage du une peine un croyant, Allah le soulagera d’une peine yaoum al qiyyama_

SI QUELQU’UN RECONNAÎT CETTE SOEUR QU’IL PRÉSERVE LA AMANA ET LA LAISSE TRANQUILLE.

LA SOEUR N’EST PAS AU COURANT. BARAKALLAHOU FIKOUM

__________________________________________________

Durant une décennie, une sœur fut maltraitée et battue par son mari. Quand il suspecta chez elle le désir de divorcer, il la jeta à la rue en pleine nuit avec son nourrisson. Ensuite commença une procédure de divorce où le mari, ayant quitté l’islam, accusa la mère de ses enfants de radicalisation et de fondamentalisme salafiste afin de lui causer d’importants problèmes, de la torturer psychologiquement et de gagner la garde des enfants (dans un but uniquement financier) et ainsi d’obtenir toutes les aides sociales, ce qu’il parvint à réaliser avec succès sans rencontrer AUCUNE embuche ( ceci malgrè des plaintes pour violences à son encontre).

Aujourd’hui, suite au jugement en faveur de son ex-mari,notre sœur a effectivement perdu la garde de ses enfants, ainsi que toutes les aides que ce soient les allocations familiales ou les APL , et se voit condamnée à verser une pension alimentaire au mari ( qu’elle n’a jamais pu donner puisque ruinée et endettée ). De plus, elle a été sommée de rembourser la CAF pour des aides qui lui revenaient de droit ainsi que pour un prêt sans intérêt contracté (car privée de ses propres vetements et ceux de ses enfants) afin d’offrir un minimum de confort à ses enfants. Quant aux 4 enfants, ils demeurent dans une atmosphère délétère maltraités, affamés, mal-vêtus et délaissés grâce aux soins de leur papa.
Vous comprendrez aisément que notre sœur se retrouve dans une situation de détresse où sa seule ressource ( le RSA ) ne lui permet ni de payer son loyer, ni de se nourrir , ni de rembourser ses dettes, encore moins de verser la pension alimentaire qui lui a injustement été exigée. Notre sœur est prélevée sur son compte le temps de rembourser sa dette envers la CAF et se retrouvera bientôt à la rue si son loyer n’est plus acquitté.
Après épuisement de ses économies, la dette s’élève désormais à 1621 € et augmente de + de 200€ chaque mois. Je demande à Notre Créateur puis à ses humbles serviteurs que nous incarnons tous de soulager notre sœur.
N’oublions pas que le croyant qui soulage son prochain d’une peine sera à son tour soulagé ici bas et dans l’au-de-là. Un geste même symbolique peut peser lourd alors donnons ne serait ce qu’1 € , 1 transfert etc…

Nous connaissons personnellement la sœur, ceci avant ce mariage destructeur, et suivons son affaire avec attention depuis longtemps.