Aidons une mère seule lourdement endettée (FRANCE)

9,587€ collectés
16,000€ à atteindre

Projet : Mère seule et lourdement endettée

9,587€ sur 16,000€ à atteindre
Sélectionnez le mode de paiement
Informations personnelles

Total du don : 500€

As-Salamou ‘Alaikoum,

Ô Communauté de Mouhammad -Paix & Salut d’Allah sur lui-, en ces dix derniers jours de ce mois béni de Ramadan, je vous demande beaucoup d’invocation et de dons pour cette mère seule et lourdement endettée.

En effet, beaucoup de factures (cumuls de loyers impayés, assurance, etc) se sont cumulés jusqu’à arriver au jour d’aujourd’hui à plus de 16 000€

Nous prenons Allah -le Très Haut- en témoin pour la véracité de nos propos car la femme est tout simplement la mère d’un des membres de notre équipe. Nous avons déjà essayer de faire les démarche auprès d’assistante sociale, dossier de surendettement mais en vain.

Cette femme travail mais plus de la moitié de son salaire est prélevé directement par les impôts (trésor public) du coup il ne lui reste quasi plus rien (pour être plus précis 127€) pour vivre…

Nous nous sommes rendues sur place encore toute à l’heure et nous avons les documents que nous allons scanner afin de les rendre disponible pour celui ou celle qui souhaiterais avoir plus de détails.

Profitons de ce mois béni pour aider cette mère et lui montrer que la Communauté de Mouhammad -Paix & Salut d’Allah sur lui- restera soudé quoiqu’il arrive et les Musulmans sont comme un seul corps.

Le Prophète ﷺ a dit: « Vous verrez les Musulmans à travers leur bonté, leur affection et leur attachement réciproque, constituer comme un seul corps, quand l’un des membres souffre, il transmet sa fièvre et son insomnie à tout son corps. » [Sahih al-Bukhari 6011]

D’après Mouadh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « L’aumône éteint les péchés comme l’eau éteint le feu ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La meilleure aumône est celle qui laisse de la richesse (*), la main la plus haute est meilleure que la main la plus basse et commence par ceux qui sont sous ta responsabilité ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°881)

(*) C’est à dire l’aumône qui, une fois qu’elle a été donnée, laisse à la personne qui l’a donné ce qui lui suffit à elle et à sa famille comme dans le verset 219 de la sourate Al Baqara n°2 : -Et ils t’interrogent : Que doivent-ils dépenser ? Dis : L’excédent de vos bien-.
(Fayd Al Qadir, hadith n°4022)

Jazakoumou Allahou Khayran,
L’équipe Fondation IslamSounnah.