Aidons notre frère Muhajir ainsi que sa femme et ses 4 enfants

Frère à Marrakech endetté

Sélectionnez le mode de paiement
Informations personnelles

Total du don : 20€

URGENT: As-Salamou ‘Alaikoum,

Notre frère en Allah a fait la hijra il y a 5 ans, il fait les causes pour nourrir sa femme et ses 4 enfants, n’étant pas marocain cela n’a pas été facile et il s’est endetté avec les années pour subvenir à ses besoins.

Aujourd’hui il a enfin une situation stable qui lui permet de subvenir à sa famille et ne plus s’endetté mais il ne peux pas encore rembourser ses dettes.

Montant total de la dette : 7016,29€

Nous avons rencontrer le frère au Maroc il y a deux jours et nous témoignons devant Allah le Très Haut de la véracité du message.

Qu’Allah lui facilite et qu’IL nous préserve de l’endettement.

_______________________________________________

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « C’est un devoir pour Allah que d’aider trois personnes : le combattant dans le sentier d’Allah (1), la personne endettée qui veut rembourser sa dette et celui qui se marie en voulant par cela la chasteté (2) ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1655 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

(1) Le djihad signifie le fait de faire des efforts à la fois par la parole, la main, les biens et la plume afin de combattre le nafs (la partie de la personne qui la pousse vers le mal), les pécheurs, les innovateurs, les hypocrites et les mécréants dans le but que la parole d’Allah soit la plus haute.
(voir Zad Al Ma’ad de l’imam Ibn Qayim Am Djawziya vol 3 à partir de la page 9)

Ceci est le sens général du mot djihad. Dans le hadith ce qui est voulu est le combat contre les mécréants.
(voir Al Mouqadimat Al Moumahidat de l’imam Ibn Rouchd Al Maliki vol 1 p 342)

Je précise et j’insiste sur le fait que le djihad, comme les autres adorations, ont des conditions à respecter et des règles qui lui sont précises afin qu’il soit agrée et pas détesté par Allah.
(voir Ar Rad Ala Al Akhnai de cheikh Al Islam Ibn Taymiya p 607)

Je précise également que le fait de tuer des mécréants dans des attentats comme cela se passe à notre époque ne fait ni partie de l’Islam ni partie du djihad.
(Voir Bi Ayi Aqlin Wa Din Yakoun Al Tadmir Jihadan de cheikh Abdel Mouhsin Al Abad)

(2) C’est à dire qu’il veut se protéger de la fornication.